On parle d'Aur'Décor ...

Ouest-France - Supplément déco "La maison & Vous" - 5 octobre 2017.

La Manche Libre - Dossier Habitat - 21 mai 2016.

Côté Manche n°213 - Février 2016 - Dossier Home Staging.

Côté Manche n°191 - Septembre 2015.

Côté Manche n°185 - Juin 2015. Dossier Spécial Immobilier.

Côté Manche n°170 - Mars 2015. Partenariat Aur'Décor & Cuisines Celtis.

Côté Manche n° 168 - Dossier "Spécial Habitat" - Février 2015. Partenariat Aur'Décor & Cuisines Celtis.

Nouvelle déco à la brasserie Le Solo

> SAINT-LÔ/ Le bar-brasserie Le Solo, installé dans la galerie d’Intermarché, propose une cuisine traditionnelle et faite maison. Il vous accueille dans sa nouvelle déco.

Dernière mise à jour : 11/04/2014 à 18:45

Imprimer Email 
 
 

 

Didier Leherpeur, patron du Solo depuis 9 ans et Aurélie Casabianca, de la société Aur'Décor.Didier Leherpeur, patron du Solo depuis 9 ans et Aurélie Casabianca, de la société Aur'Décor.

C’est un havre de tranquillité, en plein cœur d’une zone qui voit passer quelque 3000 personnes par jour : la galerie commerciale de l’Intermarché. Dégradés de gris, petites lumières intimes, harmonie des couleurs : la décoration du bar-brasserie Le Solo est signée Aurélie Casabianca, créatrice de la société Aur’Décor. Le patron des lieux Didier Leherpeur, apprécie : « J’ai de bons retours des clients qui aiment déjeuner dans un cadre reposant. »

Plusieurs formules

Au Solo, « la cuisine est traditionnelle et faite maison ». Didier propose un menu du jour et plusieurs formules : le plat du jour est à 7, 50 €, le plat+ une entrée ou le plat+ un dessert est à 11 €, la formule express (plat du jour+ café gourmand) est à 12 €. Pour un repas complet (entrée, plat, dessert et café), comptez 14 €. 
Pour les petites faims, le Solo propose des galettes, croque-monsieurs ou encore des salades. Depuis la réouverture il y a deux mois, la brasserie concocte également des burgers maison. En journée, en dehors des heures du midi, les clients peuvent venir faire une pause café avec des viennoiseries achetées à l’extérieur.
Avec l’arrivée du soleil, les clients pourront également profiter de la terrasse (une trentaine de couverts, mieux vaut réserver). Didier organise aussi des banquets le soir, sur réservation.
Pratique. Bar-brasserie Le Solo, galerie d’Intermarché. Contact : 09 81 23 66 03. Aur’Décor : www.aurdecor.com

Entreprendre en Basse-Normandie - Janvier 2014.

Témoignages de créatrices et créateurs bas-normands

 

Aur'Décor - Aurélie Casabianca "Se servir de son expérience, de son réseau et de ses compétences"          06/01/2014

 

Après un licenciement, Aurélie Casabianca a décidé de se servir de l’expérience acquise chez son ancien employeur, la société Pichelot, de son réseau, de ses compétences et de sa passion pour créer son entreprise de conseils en décoration sous le statut d’auto-entrepreneur.

                    

Le parcours
Après un DUT Technique de commercialisation, j’ai voulu suivre une maîtrise de management en alternance à l’IAE de Caen que j’ai dû arrêter faute d’avoir trouvé une entreprise. J’ai ensuite travaillé pendant six ans au collège de Saint Jean de Daye comme assistante d’éducation. En parallèle de ce travail, je me suis formée, à titre personnel, en décoration d’espace intérieur, ma passion depuis petite. Au terme de mon contrat en février 2010, j’ai intégré l’entreprise Pichelot à Saint-Lô sur un poste de responsable de boutique puis de métreur / chargée d’affaire en décoration.

Le déclic
Fin 2012, l’entreprise Pichelot rencontrait des difficultés et j’ai fait partie de la première vague de licenciement. J’ai recherché activement du travail sans succès. J’ai alors décidé de me servir de l’expérience acquise chez Pichelot, du réseau, de mes compétences et de ma passion pour créer mon entreprise de conseils en décoration sous le statut d’auto-entrepreneur.

L’entreprise Aur’Décor 
Aur ‘Décor est une entreprise de conseils en décoration. La prestation se décline en plusieurs étapes :
- Un premier « Rendez-vous découverte » gratuit (réalisation des côtes et des photos).
- La réalisation d’un devis « Prestation » (gratuit).
- Un « Rendez-vous Repérages », véritable rendez-vous déco afin de définir le projet du client (couleurs, ambiance, revêtements, matières…). Je propose également, en option, la réalisation de documents décoratifs afin de finaliser chaque projet avec l'agencement et la mise en place des accessoires.
- Le travail sur ledit projet.
- La remise et présentation du projet terminé.
A l'issue de cette présentation, le client a alors 3 possibilités : soit il décide de faire son petit marché lui-même à l'aide du projet décoratif remis et présenté et la prestation s'achève ; soit il souhaite un devis fournitures et je m'occupe du chiffrage, le client réalisant ses travaux lui-même ; soit le client souhaite un devis travaux, dans ce cas je fais appel à mon réseau d'artisans et suis les travaux. Pour ce faire, je me suis associée à plusieurs artisans afin de répondre au mieux aux demandes des clients ; ainsi, je travaille, entre autres, avec l'entreprise RD Peinture qui met à ma disposition son show-room, tout comme l'enseigne Solmur. Ces show-rooms sont de véritables outils de travail.

Le démarrage de l’activité
Le lancement de mon activité s’est fait simplement grâce à l’auto-entrepreneuriat et au fait que je travaille à domicile (pas de besoin de financement). Côté accompagnement, j’ai participé aux ateliers de Pôle Emploi sur la création d’entreprise et aux réunions de la CCI. Début décembre 2013, je vais commencer mon premier chantier et j’ai plusieurs projets en cours. Des anciens clients de la société Pichelot me font confiance et c’est très encourageant.
Je pense avoir réussi à établir une grille tarifaire en accord avec le temps à passer sur chaque projet.

La communication
Très rapidement, j’ai réalisé mon site internet pour avoir une vitrine car je sais que majoritairement les clients y font leurs recherches. J’ai créé mes supports de communication sur un site spécialisé et deux articles ont été publiés sur Ouest-France et Côté Manche. Je n’avais pas de budget pour faire appel à une agence de communication.

Quelques conseils
- Bien se renseigner en amont par rapport au choix du statut
- Si possible, avoir un réseau préétabli et une connaissance du marché sur lequel on souhaite s’installer.
- Démarcher les professionnels
- Assister aux réunions dédiées à la création/reprise d’entreprise proposées par les CCI

Un slogan pour définir Aur’Decor
Aur’Décor : rien n’est plus précieux que votre intérieur

Le jour qui a compté
Le premier appel d’un client : l’entreprise est lancée. On a hâte de rencontrer le client, de tester nos prestations et de voir si notre organisation fonctionne et faire en sorte de mener ce premier contact client en un projet abouti.

Un grand merci à Aurélie Casabianca pour cet entretien
Témoignage recueilli par l'équipe Entreprendre en Basse-Normandie              


aurelie

Aurélie CASABIANCA
Aur'Decor
06.80.42.40.14

aurelie.casabianca@wanadoo.fr
www.aurdecor.com

 

 

Côté Manche n°115 - Décembre 2013.

A'D vous livre ses astuces pour décorer vos tables de fêtes.

Côté Manche n°111 - Novembre 2013.

 

Confiez la déco de votre maison à Aurélie

> SAINT-LÔ/ Ancienne salariée de Pichelot, Aurélie Casabianca se met à son compte et propose ses services de décoratrice d’intérieur via sa société : Aur’Décor.

Dernière mise à jour : 12/11/2013 à 10:36

Imprimer Email 
 
 
 

 

Aurélie Casabianca.Aurélie Casabianca.

 

Vous avez envie de changer de déco, de rafraîchir votre salon ou encore de tout révolutionner dans votre chambre ? Adressez-vous à Aurélie Casabianca, conseillère en décoration. La jeune femme, âgée de 31 ans, vient de lancer sa petite société Aur’Décor : « Je m’occupe des projets décoratifs des clients, de A à Z, qu’il s’agisse du neuf ou de la rénovation ».

Chargée d’affaires en déco

Aurélie n’en est pas à sa première expérience ; elle a notamment travaillé pendant deux ans au sein de l’entreprise Pichelot : « La première année comme responsable de boutique et la 2e année comme métreur et chargée d’affaires en déco ».

La déco, une passion

Ses trois premiers projets en cours, elle les doit d’ailleurs à d’anciens clients de l’entreprise Pichelot qui lui ont fait confiance. Aurélie est par ailleurs titulaire d’un DUT commerce. Passionnée depuis très jeune par la décoration, elle a également suivi une formation de décoratrice d’espace intérieur.

Comment ça marche ?

Si vous êtes intéressé, allez faire un tour sur le site de l’entrepreneuse : il est à la fois clair, très complet et bien illustré. Cela vous donnera déjà une première idée des compétences d’Aurélie. « Ensuite, il suffit de me téléphoner. On fixera un premier rendez-vous gratuit : je me déplace à domicile, j’effectue une première approche globale du projet et je prends les cotes mais aussi des photos qui me permettront d’établir un devis. »

A court d’idées ?

Si vous n’avez pas du tout d’idées pour la future décoration de votre intérieur, pas d’inquiétude, Aurélie est là pour vous proposer plusieurs styles de déco : « J’ai créé un projet type que je peux présenter à mes clients. Cela leur permet de se faire une meilleure idée du projet terminé. Chaque projet sera bien sûr différent en fonction des goûts de chacun : les couleurs, les matières, les sols, etc. Je m’adapte au mieux des attentes. Certains clients m’apportent des images parues dans les magazines, d’autres viennent seulement avec une idée de couleur. A partir de cela, je suggère des idées. »

Pratique. Aur’décor : www.aurdecor.com Tél. 06 80 42 40 14. Mail : aurelie. casabianca@wanadoo.fr

Ouest France - 6 novembre 2013.

Licenciée, elle crée son entreprise de décoration !

Publié le mercredi 06 novembre 2013 à 11:56.

 

Dans sa prestation de base, Aur'Décor travaille sur le choix des revêtements. Ainsi que la répartition et l'équilibre des couleurs. © Ouest-France

C'est un peu la Valérie Damidot de Saint-Lô. Ancienne salariée de la SAS CLM (Pichelot), Aurélie Casabianca vient de monter Aur'Décor, auto entreprise de conseils en décoration d'intérieur.

« Mon emploi n'était pas indispensable »

« Rien n'est plus précieux que votre intérieur. » Plus qu'un slogan, une conviction. Et Aurélie Casabianca n'a pas mis très longtemps pour le trouver. Le plus difficile pour elle a plutôt été de rebondir. D'octobre 2010 à fin 2012, cette Saint-Loise occupait un poste de responsable de boutique puis de métreur chargé d'affaires en décoration au sein de la SAS CLM (ex-Pichelot). Spécialisée dans la peinture et les ravalements, cette société en difficulté financière a dû se séparer de certains de ses éléments : « Mon emploi n'était pas indispensable au fonctionnement de l'entreprise », déclare-t-elle sans rancoeur.

Licenciée, Aurélie Casabianca, 31 ans et des yeux verts qui pétillent, s'adresse au Pôle emploi, aux agences d'intérim et envoie des candidatures spontanées. Ses démarches n'aboutissent à rien. Mais dans ses bagages, elle a des années de passion pour la décoration : « Petite, j'adorais bouger les meubles dans ma chambre, se souvient-elle. J'ai eu le déclic avec la première maison que j'ai louée. Elle était neuve, le propriétaire n'avait pas d'idée de déco et m'a laissé m'en charger. » Et surtout des bases en marketing et communication avec son Diplôme universitaire de technologie, une formation en décoration d'intérieur effectuée par correspondance quand elle était assistante d'éducation et son expérience chez Pichelot.

Un statut d'auto-entrepreneur

En dix mois, Aurélie Casabianca a créé Aur'Décor. Un mélange assez tendance de son prénom et de son métier sous un statut d'auto-entrepreneur : « C'est un bon statut pour tester un projet », assure-t-elle. Avec, comme unique vitrine, un site web réalisé par ses petits soins et à son image : précise, discrète et pleine d'idées. Et ça marche ! Depuis le mois de septembre, cette conseillère en décoration travaille sur trois projets qui devraient aboutir à Condé-sur-Vire et Saint-Jean-des-Baisants : « Ce sont d'anciens clients de Pichelot. Ils ont su que je me mettais à mon compte et ils ont tapé mon nom sur internet. Les projets ont plu car ils ont tout de suite voulu aller au devis travaux. »

« C'est Versailles ! »

Loin d'elle la prétention d'être architecte : « Je ne travaille pas sur les niveaux, les ouvertures. Mais je peux faire appel à des artisans. En fait, j'habille l'existant. »De l'ancien au contemporain, cette jeune chef d'entreprise s'adapte aux envies de ses clients à qui elle offre le premier rendez-vous. Mais elle a tout de même sa propre patte :« J'aime la création d'animation murale en mettant des panoramiques, des aplats de peinture et des laits de papier. Et accessoiriser avec des bougies, des photophores ou des guirlandes d'ambiance. Chez moi, on me dit tout le temps que c'est Versailles ! »

Jessica PÉRISSE.

Le flyer A'D est peut-être arrivé chez vous...

Côté Manche n°30 - Janvier 2012.

Votre décoratrice explique les tendances dans le magazine Côté Manche.

" Tous droits réservés,  toute reproduction de photos ou de texte

(même partiellement) est interdite, sauf sur autorisation expresse

du propriétaire du site. "